#aléatoire

BetaGirl, Reynald Drouhin
2004, site web, installation générative.
http://www.incident.net/works/betagirl/
Montrant une jeune femme étendue dans son lit, une série de séquences vidéo, prise par une webcam, défile à l’écran avec des sous-titres constitués de mots tirés du Dictionnaire du Libertinage de P. Latendresse. La bande sonore, générée aussi aléatoirement que les vidéos et les sous-titres, se composent d’extraits audio de deux films d’époque et de nationalités différentes: : Sissi - Die junge Kaiserin de Ernst Marischka (1956) et Body Double de Brian De Palma (1985). Les thèmes de la perversité et du voyeurisme permettent de rassembler l’ensemble de ces éléments formels au sein de l’oeuvre. (A.P.)
BetaGirl, Reynald Drouhin
2004, site web, installation générative.
http://www.incident.net/works/betagirl/
Montrant une jeune femme étendue dans son lit, une série de séquences vidéo, prise par une webcam, défile à l’écran avec des sous-titres constitués de mots tirés du Dictionnaire du Libertinage de P. Latendresse. La bande sonore, générée aussi aléatoirement que les vidéos et les sous-titres, se composent d’extraits audio de deux films d’époque et de nationalités différentes: : Sissi - Die junge Kaiserin de Ernst Marischka (1956) et Body Double de Brian De Palma (1985). Les thèmes de la perversité et du voyeurisme permettent de rassembler l’ensemble de ces éléments formels au sein de l’oeuvre. (A.P.)

BetaGirl, Reynald Drouhin

2004, site web, installation générative.

http://www.incident.net/works/betagirl/

Montrant une jeune femme étendue dans son lit, une série de séquences vidéo, prise par une webcam, défile à l’écran avec des sous-titres constitués de mots tirés du Dictionnaire du Libertinage de P. Latendresse. La bande sonore, générée aussi aléatoirement que les vidéos et les sous-titres, se composent d’extraits audio de deux films d’époque et de nationalités différentes: : Sissi - Die junge Kaiserin de Ernst Marischka (1956) et Body Double de Brian De Palma (1985). Les thèmes de la perversité et du voyeurisme permettent de rassembler l’ensemble de ces éléments formels au sein de l’oeuvre. (A.P.)

Revenances, Reynald Drouhin

2000, site web, installation.

http://www.incident.net/works/revenances/

Revenances est une proposition artistique en réseau réalisée par Grégory Chatonsky et Reynald Drouhin au C3 (Budapest, Hongrie) avec l’aide du CICV et de l’AFAA.

Produced at the C3 (Budapest, Hungary) by Gregory Chatonsky and Reynald Drouhin, Revenances* is an online art project which was sponsored by the CICV and the AFAA.

« Chaque époque a ses fantômes (et nous avons les nôtres), sa propre expérience, son propre medium et ses propres media hantologiques. »

« Every period has its own ghosts ( and we have ours ), its own experience, its own medium and hauntologic media. »

(Jacques Derrida, Spectres de Marx)

La Revenance des spectres, des séparations et du contact. La Revenance de la fiction et des histoires, de l’histoire. 

Franchir les limites entre la logique des fantômes et les technologies du virtuel.

Le fantôme, les fantasmes, l’image présente et absente.

La nuit, l’infra-mince de nos peaux qui se touchent.

L’envoutement de nos distances et de nos solitudes.

Proposer au visiteur une N.D.E. (Near Dead Experience) en guise d’histoire(s) d’amour.